Identité de l’OP COBRENORD

RÔLE DE L’ORGANISATION DE PRODUCTEURS COBRENORD 

L’Organisation de Producteurs (OP) COBRENORD a pour objet, dans le cadre du règlement (UE) 1379/2013 établissant l’Organisation Commune des Marchés (OCM) et du règlement (UE) 1380/2013 relatif à la Politique Commune de la Pêche (PCP), avec effet au 1er janvier 2014, d’assurer l’exercice rationnel de la pêche et l’amélioration des conditions de vente de la production de ses adhérents en prenant des mesures propres à :

  • privilégier la planification de la production et son adaptation à la demande, en quantité et en qualité, en mettant notamment en œuvre des plans de capture,
  • promouvoir la concentration de l’offre,
  • stabiliser les prix,
  • encourager les méthodes de pêche qui favorisent une pêche durable (limitation des rejets, etc…).

Ainsi dans le cadre de son objet, l’OP peut intervenir sous différentes formes, et notamment :

  • adopter et appliquer aux producteurs associés des règles en matière d’exploitation des pêcheries, de production et de commercialisation,
  • appliquer des mesures de gestion de certains ou de l’ensemble des quotas de capture ou des mesures d’effort de pêche,
  • écouler par l’intermédiaire de l’Organisation de Producteurs ou selon des règles communes préalablement établies, tout ou partie de la production de ses adhérents,
  • mettre en place des plans d’amélioration de la production, de la qualité ou de la commercialisation,
  • étendre aux non-adhérents des règles de production et de commercialisation décidées par l’OP ainsi que des règles adoptées par l’OP en matière de stockage pour des produits frais ou réfrigérés.

Enfin, en raison de sa compétence, l’OP COBRENORD est très souvent sollicitée par les pouvoirs publics et les autorités communautaires pour faire valoir son point de vue sur l’organisation générale des pêches. Elle leur apporte sa connaissance du terrain et son expérience quotidienne de l’intervention sous criée.

 

CARACTÉRISTIQUES DE LA FLOTTILLE ADHÉRENTE 

L’OP COBRENORD regroupe 180 navires adhérents, dont 12 hauturiers (bateaux de plus de 20 mètres), mettant en vente leurs captures sous les criées de Saint-Malo, Erquy, Saint-Quay-Portrieux, Roscoff et Le Guilvinec. Tous ces bateaux pratiquent une pêche artisanale car aucune transformation n’est effectuée à bord.

Les principaux métiers des navires adhérents sont le chalut de fond, la drague, le casier, les filets et les métiers de l’hameçon.

Pour la campagne 2016, la production mise en vente par les bateaux adhérents s’élevait à 13 300 tonnes pour une valeur lors de la première vente de 34 millions d’euros. La pêche côtière (bateaux de moins de 16 mètres) représentait 60 % de la production totale des adhérents de l’OP COBRENORD.

La première espèce débarquée par la flottille de l’OP COBRENORD est la coquille Saint-Jacques qui représente 33 % du chiffre d’affaires de la flottille adhérente.
Viennent ensuite, respectivement, la seiche, la baudroie (lotte), le merlan, le calmar (encornet) et le saint-pierre.

Aussi, compte tenu de son importance économique, l’OP COBRENORD  a mobilisé ses ressources afin de valoriser au mieux les débarquements de coquilles Saint-Jacques lors de la commercialisation.

En effet, au milieu des années 1990, le marché traditionnel de la coquille Saint-Jacques entière n’absorbait plus la totalité de la production de coquilles des bateaux. L’OP COBRENORD et le Groupe Le Graët ont créé, en partenariat, un outil de transformation, Celtarmor, afin de développer un nouveau débouché pour la noix de Saint-Jacques congelée. Vingt ans plus tard, ce marché peut absorber jusqu’à 4 000 tonnes de coquilles Saint-Jacques par an.

Ce second marché permet aux pêcheurs de bénéficier :

  • d’un débouché supplémentaire permettant d’assurer une commercialisation de l’ensemble des captures même lors des périodes de faible demande (octobre et janvier à mars),
  • d’un marché complémentaire au marché traditionnel de la coquille fraîche entière favorisant une meilleure valorisation pour éviter de faire peser sur la ressource un effort de pêche trop important.

Ainsi, les noix de coquilles Saint-Jacques de la Baie de Saint-Brieuc sont présentes dans l’ensemble des groupes de la grande et moyenne distribution sur le territoire français sous la marque « Pêcheurs Bretons » ou sous les différentes marques distributeurs.

Enfin en 2015, par l’intermédiaire du Organisme de Défense et Gestion (ODG) Breizh Filière Mer, l’OP COBRENORD a participé à l’obtention du Label Rouge LA n° 06-13 relatif à la «noix de coquilles Saint-Jacques surgelées (Pecten maximus)».

 

RECONNAISSANCE ET AGRÉMENT

L’OP COBRENORD est reconnue en tant qu’OP par la réglementation européenne depuis le 1er janvier 1996 et intervient principalement sur la Bretagne.

 

ADMINISTRATION DE LA SOCIÉTÉ : COMPOSITION DU CONSEIL ADMINISTRATION

L’OP COBRENORD, de par son statut de société anonyme coopérative, est administrée par un Conseil d’Administration composé de douze Administrateurs au plus, nommés au scrutin secret parmi les sociétaires volontaires pour s’investir dans l’administration de la structure. Quant aux Censeurs, ils assistent aux séances du Conseil d’Administration avec voix consultative, examinent les comptes annuels et peuvent présenter leurs observations au Conseil d’Administration.

 

COMPOSITION DU CONSEIL ADMINISTRATION

LES ADMINISTRATEURS

– Luc BLIN – Président [Miniac Morvan (35)],
– Georges BREZELLEC – Vice-Président [Saint-Quay-Portrieux (22)],
– Michel CADREN [Trédrez-Locquémeau (22)],
– William CHEVALIER [Saint-Malo (35) – Armement CEZEMBRE],
– Nicolas MAGNAN [Saint-Quay-Portrieux (22) – Armement ERISPOE],
– Grégory METAYER [Plérin (22) – Armement BLACK PEARL II],
– Richard PELLERIN [Cancale (35) – NOMINOE],
– Jean-Jacques PRIGENT [Loguivy de la Mer (22) – Armement MOR GWEN],
– Jean-François ROUX [Saint Malo (35) – Armement AZUR],
– Yann THOMAS [Pléneuf Val André (22) – Armement ANDRE YANN].

LES CENSEURS

– Sébastien LISCOËT [Plérin – Armements KREIZ AR MOR et YUNA],
– Thierry ORVEILLON [Plérin (22) – Armement ARCOBREIZH],
– David THOMAS [Tréveneuc (22) – Armement CAP HORN],
– Jonathan THOMAS [Plérin (22) – Armement TIEGEZH MOR],
– Dominique THOMAS [Saint-Quay-Potrieux (22) – Armement ECUME DES JOURS],
 

LES SALARIÉS

 Siège Social de Saint Quay Portrieux :

– Damien VENZAT [Direction et administration générale],
– Franck LE BARZIC [Chargé de mission halieutique],
– Nicolas GUEGOU [Gestion administrative, «plans de pêche coquillages», …],
– Gaël LAVIALLE [Chargé de mission obligation de débarquement].

Site de Saint Malo :

– Delphine VIDAMENT [Gestion de la production, comptabilité, …].